Afrique du Sud: L'ambulance de Mandela était tombée en panne
Actualisé

Afrique du SudL'ambulance de Mandela était tombée en panne

L'ambulance qui transportait de toute urgence Nelson Mandela à l'hôpital le 8 juin est tombée en panne et une autre a dû être appelée. Sa santé n'a pas été compromise par cet incident.

«Toutes les mesures ont été prises pour que les conditions médicales entourant l'ancien président ne soient pas menacées par cet incident imprévisible», a déclaré le porte-parole de la présidence Mac Maharaj.

L'ambulance qui transportait l'icône mondiale de la lutte antiapartheid a connu un problème de moteur sur le chemin conduisant Mandela de sa maison de Johannesburg jusqu'à une clinique de Pretoria. Selon la porte-parole, la seconde ambulance dépêchée sur les lieux était «complètement équipée, avec des spécialistes et des infirmières pour les soins intensifs».

Mandela toujours dans un état «sérieux» mais «stable»

Nelson Mandela, qui entame sa troisième semaine d'hospitalisation à Pretoria pour une infection pulmonaire, est toujours dans un état «sérieux» mais «stable», annonce dimanche la présidence.

L'ancien président sud-africain «demeure dans un état sérieux mais stable à l'hôpital», a affirmé Mac Maharaj, porte-parole du président Jacob Zuma.

Nelson Mandela, bientôt 95 ans, qui est devenu en 1994 le premier président noir d'Afrique du Sud, après avoir passé 27 ans en prison sous le régime d'apartheid, est hospitalisé depuis le 8 juin pour une infection pulmonaire dans un hôpital de Pretoria.

Il continue à recevoir des visites de sa famille. Lundi, sa fille Zenani Mosizwe Dlamini, ambassadrice en Afrique du Sud, avait donné des informations plutôt rassurantes, affirmant qu'il allait «très bien».

«Je ne pense pas que quiconque devrait entretenir cette idée fausse qui voudrait que Nelson Mandela va mourir demain. Il ne va pas mourir», avait déclaré de son côté jeudi soir son successeur, l'ex-président Thabo Mbeki.

(ats)

Ton opinion