Genève: L'amende pour le pipi de Michka revue à la baisse
Publié

GenèveL'amende pour le pipi de Michka revue à la baisse

Le montant demandé à la propriétaire d'un chien ayant uriné sur la voie publique a été diminué de moitié.

par
mpo
Le pipi de Michka a valu une amende de 350 francs à sa propriétaire.

Le pipi de Michka a valu une amende de 350 francs à sa propriétaire.

Keystone/AP/Alexander F. Yuan

Le pipi de Michka, le caniche d'une septuagénaire, à côté de la gare de Cornavin, fait l'objet d'âpres négociations judiciaires. «Le Matin» a appris que le Service genevois des contraventions a décidé de diminuer le montant de l'amende infligée en novembre dernier à la propriétaire du chien. Il est passé de 350 francs (dont 150 francs d'émolument) à 160 francs (dont 60 francs d'émolument).

Agnès a en effet décidé de faire opposition à la première ordonnance pénale. Son avocat, Me Robert Assaël, estime que le montant demandé est inacceptable. Il affirme que sa cliente âgée de 72 ans, est prête à aller jusqu'au Tribunal fédéral. Son but: faire annuler la bûche jugée arbitraire.

L'affaire a suscité un élan de solidarité via la création du Mouvement de défense des propriétaires de chiens de Genève (MDPCG). Le groupe a déposé une pétition munie de 5330 signatures au Grand Conseil afin de modifier la loi stipulant que les «déjections» canines sont amendées.

Ton opinion