Interrogatoires de la CIA: L'Amérique perdait ses «repères moraux»
Actualisé

Interrogatoires de la CIAL'Amérique perdait ses «repères moraux»

Le président Barack Obama a estimé mardi que les consignes sur les interrogatoires de terroristes présumés par la CIA montraient une perte de «repères moraux» des Etats-Unis.

L'administration Obama a rendu publics la semaine dernière quatre mémos secrets ayant servi, durant le mandat de George W. Bush, de base juridique pour des techniques d'interrogatoires controversées dont Barack Obama a ordonné en janvier dernier l'arrêt. Les organisations de défense des droits de l'Homme ont estimé qu'il s'agissait de torture.

Le chef de la Maison Blanche n'a pas exclu mardi des poursuites contre les auteurs de ces raisonnements juridiques. «Il va s'agir plus ou moins d'une décision pour le ministre de la justice, dans le cadre de lois diverses, et je ne veux préjuger de rien», a déclaré M. Obama. (ap)

Ton opinion