Harcèlement sexuel: L'ancien clown du cirque Knie sera jugé en août
Actualisé

Harcèlement sexuelL'ancien clown du cirque Knie sera jugé en août

Arrêté fin novembre à Lugano (TI) après le dernier spectacle de la tournée 2016, l'artiste comparaîtra devant la justice zurichoise cet été pour actes d'ordre sexuel avec un enfant et harcèlement sexuel.

par
ats/ofu

Une peine pécuniaire avec sursis et une interdiction d'entrer en Suisse durant 5 ans: c'est ce que demande le Ministère public comme sanction pour l'ancien clown du cirque Knie, interpellé fin novembre à Lugano (TI). Il l'accuse d'actes d'ordre sexuel avec un enfant et de harcèlement sexuel.

La procureure en charge du dossier a confirmé cette information, révélée vendredi par «Blick». La justice zurichoise reproche à l'Italien de 59 ans d'avoir embrassé une fille de 14 ans, en octobre 2016 dans une chambre d'hôtel de Zurich. Il aurait également caressé le dos de l'adolescente sous ses habits et l'aurait embrassée sur son décolleté.

«Une bise sur la joue»

Interrogé en décembre dernier par le journal alémanique, l'artiste a nié les accusations dressées contre lui et a clamé son innocence. Contacté par le journal, son avocat explique ce vendredi: «Mon client a serré la fan dans ses bras au début et à la fin de leur rencontre et il lui a fait une bise sur le front ou la joue.»

La police tessinoise avait procédé à son arrestation juste après la dernière représentation de la tournée 2016 et l'avait remis aux autorités Zurichoises. Il avait passé deux jours en détention avant d'être relâché.

Ton opinion