Cyclisme: L'ancien coureur Steven Rooks a pris de l'EPO
Actualisé

CyclismeL'ancien coureur Steven Rooks a pris de l'EPO

L'ancien coureur néerlandais Steven Rooks, ex-meilleur grimpeur du Tour de France (1988), reconnaît dans un livre consacré à la Grande Boucle 1989 qu'il a utilisé de l'EPO durant sa carrière.

Dans le livre «Het laatste geel» (Le dernier jaune) écrit par le journaliste néerlandais Mart Smeets et publié cette semaine, Rooks, âgé aujourd'hui de 48 ans, affirme: «Oui, j'ai pris de l'EPO. C'était nécessaire pour terminer dans le haut du classement.»

L'ancien coureur assure qu'il a débuté la prise d'EPO après 1989, soit après ses meilleures années.

En 1988, il avait remporté l'étape de l'Alpe d'Huez du Tour de France tout en terminant deuxième du classement (remporté par l'Espagnol Pedro Delgado) et également meilleur grimpeur.

En 1989, il avait terminé septième du classement général et gagné une autre étape. Il avait également remporté Liège-Bastogne-Liège en 1983 ainsi que l'Amstel Gold Race en 1986.

Dans le même ouvrage, deux autres coureurs de cette époque, les Néerlandais Gert Jakobs et Matthieu Hermans, reconnaissent eux aussi avoir utilisé de l'EPO. (si)

Ton opinion