Allemagne: L'ancien pape au chevet de son frère
Actualisé

AllemagneL'ancien pape au chevet de son frère

Ce n’est que la deuxième fois en sept ans que Benoît XVI quitte le Vatican, depuis qu’il a renoncé à sa charge. Mais l’état de santé de son frère, le cardinal Georg Ratzinger, s’est détérioré et c’est peut-être la dernière fois qu’ils se verront.

Benoît XVI, 93 ans, a entrepris le voyage en Allemagne pour aller voir son frère, le cardinal Georg Ratzinger.

Benoît XVI, 93 ans, a entrepris le voyage en Allemagne pour aller voir son frère, le cardinal Georg Ratzinger.

keystone-sda.ch

Le pape émérite Benoît XVI est arrivé en Allemagne jeudi pour rendre visite à son frère, dont l'état de santé s'est dégradé, ont annoncé la conférence épiscopale allemande et le Vatican. Âgé de 93 ans, l'ancien pape vit retiré au Vatican depuis qu'il a renoncé à sa charge en 2013. Ce n'est que la seconde fois en sept ans qu'il quitte le Vatican après un bref séjour à Castel Gandolofo, près de Rome.

«Il s'agit d'une visite privée» décidée «spontanément» en raison de l'état de santé détérioré de son frère, le cardinal Georg Ratzinger, âgé de 96 ans, a précisé le porte-parole de l'évêché de Ratisbonne, en Bavière. C'est «peut-être la dernière fois qu'ils se voient dans ce monde», a-t-il ajouté.

Joseph Ratzinger, à bout de forces, avait démissionné en 2013 à l'âge de 85 ans. Il vit avec l'archevêque allemand Georg Gänswein à ses côtés et quatre religieuses italiennes.

Cet ex-professeur allemand de théologie, qui enseigna pendant vingt-cinq ans dans des universités allemandes avant d'être nommé archevêque de Munich, a été le très conservateur gardien du dogme de l'Eglise à la tête de la congrégation pour la doctrine de la foi durant un autre quart de siècle à Rome, avant d'être pape pendant huit ans (2005-2013).

Pas de voyage à l’étranger pour le pape

Le pape François n'a aucun voyage à l'étranger de planifié pour cette année, a annoncé jeudi le Vatican, la pandémie de coronavirus représentant un trop grand risque pour sa santé.

L'agenda du pape était de toute façon déjà pratiquement vide, avec un seul voyage officiel de prévu avant que la pandémie frappe l'Italie: un déplacement d'une journée sur la petite île méditerranéenne de Malte fin mai, qui avait été annulé.

(ATS)

Ton opinion

4 commentaires