Egypte: L'ancien parti de Moubarak dissout
Actualisé

EgypteL'ancien parti de Moubarak dissout

Un tribunal administratif égyptien a ordonné samedi la dissolution du Parti national démocratique (PND), ancien parti au pouvoir sous Hosni Moubarak, ainsi que la saisie de ses avoirs et de ses locaux.

Cette décision du Tribunal administratif suprême intervient quelques jours après le placement en détention de l'ancien président et de ses fils pour des accusations de corruption et d'implication dans la répression meurtrière de la révolte qui a conduit à la chute de l'ancien «rais».

Le tribunal s'est prononcé après une plainte déposée par des militants des droits de l'Homme accusant le PND de corruption.

Pendant des années, le parti de Moubarak a régné sur la vie politique égyptienne, détenant constamment de larges majorités au Parlement en partie grâce à des fraudes lors des élections. Il contrôlait la hiérarchie de la puissante bureaucratie du pays et avait la liberté d'interdire d'autres formations politiques.

Les militants des droits de l'Homme faisaient pression sur le Conseil suprême des forces armées, au pouvoir depuis la chute de Moubarak le 11 février, pour obtenir la dissolution du PND, de peur qu'il tente de s'accrocher au pouvoir. Ils craignaient notamment que le parti puisse jouer un rôle lors des élections législatives prévues en septembre. (ap)

Ton opinion