Actualisé

L'Angleterre s'incline et se met en danger

Battus 2-1 à Moscou par la Russie, les Anglais sont dorénavant contraints de battre la Croatie le 21 novembre à Wembley par au moins deux unités d'écart, et sans prendre de but, pour être de la partie en juin prochain.

Et dire que les sujets de sa Majesté avaient fait le plus dur au stade Luzhniki. Le bloc de Steve McClaren, solide et compact, menait en effet 1-0 à la avant la demi-heure de jeu sur un but de Rooney, obtenant ainsi son billet pour le tournoi austro-suisse et qualifiant du même coup la Croatie, au repos mercredi soir.

Mais les Russes ne s'avouèrent pas vaincus pour autant. Ils continuèrent leur travail de sape et poussèrent l'Angleterre à la faute. Ils furent certes aidés par l'arbitre M. Medina Cantalejo, qui désignait le point de penalty sur une faute de Rooney pourtant effectuée hors de la surface. L'avant-centre du Spartak Moscou Roman Pavlyuchenko, entré à la 58e, égalisait alors à la 69e, avant de terrasser Gerrard et Cie à la 73e, sur un renvoi de Robinson.

Il faudra ainsi une victoire à l'Angleterre le 21 novembre, contre la Croatie. Mais, battus 2-0 à Zagreb, les hommes de McClaren devront l'emporter au moins sur un écart identique pour passer. Un ou plusieurs buts des Croates à Wembley feraient des Anglais les perdants de la confrontation directe, même en cas de succès 3-1 ou 4-2. Les Russes, quant à eux, se déplaceront en Israël et en Andorre, avec une bonne chance de ramener 6 points...

(si)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!