Application: L'app Photo Roulette fait grincer des dents
Publié

ApplicationL'app Photo Roulette fait grincer des dents

Une app devenue virale encourage les utilisateurs à partager leurs photos privées de façon aléatoire, avec des risques pour la vie privée.

par
man
L'app Photo Roulette pourrait afficher des images embarrassantes ou sensibles. (dr)

L'app Photo Roulette pourrait afficher des images embarrassantes ou sensibles. (dr)

Lancée il y a déjà plusieurs années, ce n'est que récemment que l'app Photo Roulette est devenue populaire auprès des jeunes aux Etats-Unis. Disponible gratuitement sur iOS et Android et téléchargée plus de 9 millions de fois depuis son lancement, ce service suscite la crainte, particulièrement des parents, en matière de respect de la vie privée, car elle peut exposer des contenus sensibles.

Présentée par ses créateurs comme un jeu de société, elle permet à l'utilisateur d'inviter jusqu'à 49 autres participants. Une fois obtenue l'autorisation d'accéder à la galerie photos du smartphone, l'app pioche un cliché au hasard sur l'un des smartphones et l'affiche pendant 5 secondes sur l'écran de tous les appareils. But du jeu: reconnaître à quel joueur appartient ce contenu personnel. Au terme de 15 tours, la personne avec le plus grand nombre de réponses exactes remporte la partie.

Clichés embarrassants ou sensibles

Un jeu non sans risques. Le «Wall Street Journal» rapporte le cas d'une famille qui jouait ensemble lorsque le selfie embarrassant des fesses de l'adolescente de la famille essayant un jean moulant est apparue sur tous les smartphones des participants. Mais il n'y a pas que des contenus gênants ou compromettants qui peuvent être dévoilés. Des contenus sensibles aussi. Une mère américaine s'est par exemple inquiétée que l'app ait choisi de manière aléatoire une photo de la carte de sécurité sociale de sa fille, une donnée privée. «Je ne me suis jamais rendue compte que quelqu'un d'autre pouvait la voir ou la partager. C'est inquiétant de ne pas savoir qui est derrière l'application et ce qu'ils font avec l'information», a-t-elle déclaré au quotidien américain.

«Nous voulons que tout le monde ait du plaisir à jouer en toute sécurité et nous avons mis en place de multiples mesures pour y parvenir», assure le studio norvégien derrière l'app qui explique que le but de son service consiste à proposer un jeu «pour que les gens jouent avec leurs amis proches et leur famille». Les contenus auxquels l'app accède ne sont ainsi pas partagés en dehors du cercle des participants. Il reste néanmoins un risque que l'un d'eux effectue une capture d'écran et la partage plus loin. Par ailleurs, lors de l'inscription, l'app avertit l'utilisateur de contrôler qu'il n'y ait pas de contenus sensibles dans sa galerie de photos. La firme ajoute pourtant qu'elle n'a aucun moyen de contrôler quelle photo est sélectionnée durant le jeu.

L'app puise aussi dans les données

A noter que l'app n'accède pas seulement aux photos, mais aussi à leurs métadonnées (lieu et date de la capture) et à différentes infos personnelles des utilisateurs tirées de leurs profils de réseaux sociaux. De quoi inquiéter Christine Elgersma, qui travaille pour Common Sense Media, organisation à but non lucratif qui promeut des technologies sécurisées pour les enfants. La politique de confidentialité de Photo Roulette indique par ailleurs que les photos partagées au cours d'une partie peuvent être conservées pendant 24 heures sur les serveurs de l'app avant d'être supprimées, tandis que les infos des utilisateurs peuvent être gardées pendant 6 mois. Photo Roulette s'accorde de plus le droit de partager ces informations avec des sociétés tierces.

Ton opinion