Test: L'Apple Watch Series 2 répond aux sportifs
Actualisé

TestL'Apple Watch Series 2 répond aux sportifs

La nouvelle montre connectée de la firme à la pomme revient dans une version davantage orientée sport et autonome.

par
man
1 / 7
L'Apple Watch Series 2 a été lancée le 16 septembre dernier en Suisse. Elle dispose d'un écran plus lumineux, d'un meilleur processeur et intègre un GPS. (20 minutes)

L'Apple Watch Series 2 a été lancée le 16 septembre dernier en Suisse. Elle dispose d'un écran plus lumineux, d'un meilleur processeur et intègre un GPS. (20 minutes)

Deux nouvelles activités sont apparues dans l'app Exercice: Nage en piscine et Nage en eau libre. (20 minutes)

Deux nouvelles activités sont apparues dans l'app Exercice: Nage en piscine et Nage en eau libre. (20 minutes)

Car la smartwatch est désormais étanche, pas seulement à une immersion dans un verre d'eau mais  jusqu'à 50 mètres. (20 minutes)

Car la smartwatch est désormais étanche, pas seulement à une immersion dans un verre d'eau mais jusqu'à 50 mètres. (20 minutes)

Lancée vendredi dernier en Suisse en même temps que l'iPhone 7, l'Apple Watch Series 2 gagne en réactivité et affiche ses atouts pour le sport, particulièrement aquatique. Tour d'horizon du nouvel appareil connecté.

Le design

On aurait préféré un nouveau design et un boîtier plus fin. Il faudra se contenter d'une Apple Watch Series 2 identique à la première smartwatch d'Apple, voire même légèrement plus épaisse (+0,9 mm) et plus lourde (+4,2 grammes en version 42 mm et +3,2 grammes en version 38 mm). Seule différence, outre des nouveaux modèles Nike et céramique: une seconde fente pour le micro côté gauche pour mieux capter la voix lors des appels ou l'utilisation de l'assistant vocal Siri. Quant aux bracelets, ils sont toujours interchangeables et restent compatibles avec les anciens modèles.

Parmi les nouveautés appréciées, on notera que l'écran Retina OLED est désormais deux fois plus lumineux (1000 nits, contre 450 nits). Lire le contenu affiché à l'écran en plein soleil se fait sans difficulté.

Pas peur de se jeter à l'eau

Davantage orientée sport que la première version lancée il y a près d'une année et demie, l'Apple Watch Series 2 est désormais aussi étanche à l'eau jusqu'à 50 mètres. Apple en a profité pour ajouter deux nouvelles activités dans l'app Exercice: "Nage en piscine" et "Nage en eau libre". Une fois l'activité configurée (distance, nombre de calories, durée, etc.), l'écran se verrouille automatiquement pour que l'eau n'interfère pas avec. Il est aussi possible de bloquer l'écran tactile avec le bouton en forme de goutte accessible par un glissement de doigt vers le haut. Pour réactiver l'écran, il suffit de tourner la couronne latérale jusqu'à entendre un signal sonore, la montre se chargeant en même temps d'évacuer l'eau qui s'est infiltrée à l'intérieur du haut-parleur et du micro. Si on peut se doucher et nager avec, Apple explique toutefois que sa montre connectée "ne doit pas être utilisée pour la plongée sous-marine, le ski nautique ou d'autres activités impliquant des courants rapides ou une immersion profonde".

Nouveaux composants et nouveau système

Toujours pas autonome pour récupérer des données internet afin de charger une carte par exemple, l'Apple Watch Series 2 peut quand même se passer d'iPhone pour aller faire un footing. D'autant qu'il est possible d'y stocker de la musique et de l'écouter via des écouteurs Bluetooth. La nouvelle montre embarque en effet désormais un GPS, dont nous avons pu vérifier la précision et qui permet de laisser l'iPhone à la maison. Au retour, il sera possible de récupérer les données sur le trajet parcouru. Quant aux performances sportives, elles peuvent à présent être partagées avec des amis via une nouvelle fonctionnalité de l'app Activités, grâce à watchOS 3.

Egalement compatible avec les anciennes smartwatches de la marque, le nouveau système d'exploitation contribue aux performances de l'appareil boostées par la nouvelle puce bicoeur S2 pour 50% plus de puissance. On remarque que la nouvelle montre est en effet plus réactive et fluide pour lancer les apps.

Autonomie

Apple annonce jusqu'à 18 heures d'autonomie, mais celle-ci dépend évidemment de l'utilisation qui est faite de la smartwatch. Peu sollicitée (consultation des notifications, de l'heure, de quelques apps) elle a tenu plus de deux jours, lors de notre test. Mais il suffit de solliciter un peu plus le GPS, de cumuler les appels téléphoniques et d'autres activités pour devoir recharger la montre plus rapidement. L'habitude de la brancher à la station de recharge tous les soirs reste donc encore d'actualité.

Quant aux prix, ils vont de 419 fr. à 1759 fr. pour la version avec bracelet Hermès.

Conclusion

Les caractéristiques majeures de cette nouvelle Apple Watch sont l'arrivée d'un GPS et de l'étanchéité. Des nouveautés qui mettent surtout en avant l'aspect plus sportif du nouveau modèle. Les personnes moins attirées par le côté fitness de l'appareil apprécieront son gain de performances et la mise à jour watchOS 3. Ce dernier permet notamment de passer plus facilement d'un cadran à un autre d'un simple glissement de doigt ou de configurer leurs différentes complications via l'app Watch pour iPhone. Il manque peut-être encore quelques caractéristiques pour en faire un gadget vraiment indispensable pour le plus grand nombre, comme par exemple une réelle indépendance par rapport à l'iPhone.

Les plus:

- résistance à l'eau jusqu'à 50 m de profondeur

- GPS intégré

- écran plus lumineux

- plus rapide grâce à son processeur bicoeur

- WatchOS 3

Les moins:

- design similaire à la première Apple Watch

- pas complètement autonome

- meilleure autonomie mais encore perfectible

Ton opinion