Football: L'arbitre «offre» la victoire dans le temps additionnel

Actualisé

FootballL'arbitre «offre» la victoire dans le temps additionnel

Scénario complètement fou lors du match de championnat d'Argentine entre Arsenal et Lanus. Mené 1-2 sur sa pelouse à la 95e minute, le club hôte a gagné 3-2. L'arbitre a été pris en chasse à l'homme après avoir laissé jouer ce match jusqu'à la 99e.

par
dro

On peut gagner un match même si on est mené 2-1 après la fin du temps additionnel. C'est le cas de Lanus, qui a profité de la médiocrité de l'arbitre pour renverser la vapeur lors de sa rencontre face à Arsenal.

L'équipe entraînée par Martin Palermo, ancien international argentin, se dirigeait tranquillement vers la victoire lorsque le directeur de jeu a choisi d'accorder cinq minutes de temps additionnel supplémentaire. Objectivement, ces 300 secondes de plus semblaient déjà une éternité.

Au moment où les cinq minutes étaient déjà écoulées, l'arbitre a laissé jouer un dernier corner, qui a permis à Diego Gonzalez de remettre les deux équipes dos à dos (2-2). Furieux, Martin Palermo a été expulsé par M. Andres Merlos, qui n'était qu'au début de son oeuvre.

Visiblement très heureux d'être sur la pelouse, il a une nouvelle fois désigné le rond central afin qu'Arsenal engage. Trois minutes plus tard, soit à la 99e (!), Lanus a inscrit le but de la victoire par Lautaro Acosta.

M. Merlos a quant à lui été littéralement transformé en proie. «Ils veulent le manger, hurle le commentateur. Et ils ont bien raison. Ce qui s'est passé est un scandale, c'est de la barbarie totale.» Poursuivi par toute l'équipe d'Arsenal, y compris les remplaçants, dirigeants et quelques supporters furieux ayant réussi à entrer sur le terrain, il est rentré entier chez lui mais risque quatre matches de suspension.

Ton opinion