Berne: L'argent de la drogue enterré dans le jardin
Actualisé

BerneL'argent de la drogue enterré dans le jardin

Grâce au commerce de chanvre, une famille de paysans a engrangé beaucoup d'argent. Le butin était enterré dans des pots de confiture dans le jardin.

par
rga

Entre 2005 et 2008, les affaires ont extrêmement bien marché pour un agriculteur bernois de 53 ans. Près de 5000 plants de chanvre ont été plantés et vendus par ce quinquagénaire. Les plantes étaient cultivées dans le jardin du paysan et sur le terrain d'une de ses sœurs.

Avec l'aide de ses deux sœurs, son ex-femme et son amie thaïlandaise, l'agriculteur a pu récolter et écouler 400 kg de fleurs de chanvre et 410 kg de chanvre séché, ce qui a rapporté la coquette somme de 826'000 francs.

Parce qu'il était conscient du danger que représentait cet argent sale, le chef de la tribu a caché 108'000 francs dans des pots de confiture qu'il dissimulait dans son jardin, devant la ferme, selon la «Basler Zeitung».

Petit commerce très lucratif

87'000 fr. ont été cachés dans la cave de ses parents qui ignoraient tout des activités délictueuses de leur fils et de la bande de femmes qui l'assistaient. Le reste de l'argent a été placé dans une banque thaïlandaise et dans le trésor d'une banque régionale.

Mais en fin de compte, trop de personnes étaient impliquées dans ce petit commerce très lucratif. Lorsque l'ex-femme du paysan a tenté de frauder le fisc en ne déclarant pas la somme de 80'000 fr. qu'elle avait obtenue de son ancien mari, toute l'affaire a éclaté au grand jour.

Le paysan et les quatre femmes comparaissent actuellement devant la justice. Ils sont accusés de commerce de drogue et de blanchiment d'argent dans un cas particulièrement grave.

Ton opinion