Actualisé 27.07.2011 à 16:07

Football«L'argent de Xamax est rouge de sang»

L'auteur du tract qui dénonce un rachat «immoral et dangereux» de Xamax par l'oligarche tchétchène Bulat Chagaev est professeur à l'Uni de Neuchâtel. Le club annonce avoir déposé une plainte.

von
Marc Fragnière
Ce prof d'uni s'offusque de l'argent tchétchène.

Ce prof d'uni s'offusque de l'argent tchétchène.

«Neuchâtelois, réveillez-vous!» C'est avec ce slogan que le bon peuple du pied du Jura a été interpellé depuis samedi matin dans les rues du chef-lieu. Dans un pamphlet virulent, et anonyme, à l'encontre du nouvel actionnaire majoritaire xamaxien, Bulat Chagaev, et du président tchétchène, Ramzam Kadyrov, l'auteur appelle à manifester mercredi, dès 18 h 30 sur l'Esplanade de la Maladière.

A l'origine du tract et de l'appel à manifester, Patrick Vincent est professeur ordinaire­ de l'Université de Neuchâtel. Joint par téléphone en fin de journée mardi, le Professeur a admis être l'auteur du tract décrié par Xamax. «On enseigne des valeurs à nos étudiants et celles-ci seront bafouées 200 m plus loin!» s'est-il indigné. Celui qui a vécu en Russie affirme que le président tchétchène Kadyrov est un tortionnaire et un assassin. Le fait que le repreneur de Xamax, M. Chagaev, le considère comme un frère est inacceptable aux yeux du Pr Vincent: «Xamax est un symbole du canton et il va être sali par de l'argent ensanglanté. On peut s'attendre à un scandale dix fois pire que l'affaire Hainard. J'ai peur pour mon canton.»

Reconnu comme brillant par ses pairs, celui qui enseigne la littérature anglaise et américaine serait pressenti pour devenir doyen de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l'Université de Neuchâtel. Il y occupe actuellement le poste de vice-doyen.

«Neuchâtel Xamax et ses dirigeants ont déposé une plainte­ pénale à l'encontre de son ou de ses auteurs», a annoncé Paolo Urfer, directeur technique du club, avant de se lancer dans un plaidoyer favorable à ses nouveaux patrons. Tous les employés du club y auraient souscrit.

Prévue en marge de la rencontre de championnat entre Xamax et Thoune – dont l'accès a été rendu gratuit par les nouveaux dirigeants rouge et noir –, la manifestation avait été interdite. Elle a toutefois été autorisée hier en fin de journée. Le cortège des opposants prendra corps dès 18 h devant la Faculté des Lettres de l'Université de Neuchâtel.

Xamax unit derrière son nouveau patron

Retour du gazon

Le point presse d’hier n’a pas été exclusivement consacré à «l’affaire du tract». Ainsi, le directeur de Pro’Imax, Alexandre Rey, a confirmé que des démarches avaient été entreprises afin de doter la Maladière d’une pelouse naturelle à la place de l’actuel tarmac synthétique. «Beaucoup de joueurs sont réfractaires à l’idée de jouer sur du synthétique. Un retour à l’herbe élargirait notre panel en matière de recrutement», a expliqué Rey. Directeur administratif, Philippe Salvi a également confirmé que des discussions avaient été lancées quant à la création d’un secteur populaire debout dans la tribune D4.

Intox

Les rumeurs les plus folles avaient circulé dès lundi soir. En transit à destination de Grozny, où il participera mercredi soir à l’inauguration du nouveau stade du Terek, «El Pibe de Oro» devait faire un crochet par la Maladière, accompagné notamment de Figo. Il n’en a rien été, même s’il se pourrait que les stars retraitées du ballon rond participent à un buffet «sélect», organisé jeudi dès 11 h 30 pour célébrer la reprise de Xamax par Bulat Chagaev.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!