Football: L'Argentine se replace en battant le Chili
Actualisé

FootballL'Argentine se replace en battant le Chili

Avec une victoire 1-0, Messi et ses coéquipiers se replacent dans la course à la qualification pour le Mondial-2018 en Russie.

Avec les 3 points acquis, Nicolas Otamendi et ses coéquipiers s'emparent de la 3e position du classement avec 22 points, derrière le Brésil (30) et l'Uruguay (23). (Jeudi 23 mars 2017)

Avec les 3 points acquis, Nicolas Otamendi et ses coéquipiers s'emparent de la 3e position du classement avec 22 points, derrière le Brésil (30) et l'Uruguay (23). (Jeudi 23 mars 2017)

AFP

L'Argentine, numéro 1 au classement Fifa, à la peine dans les éliminatoires pour le Mondial-2018 en Russie, a rectifié le tir jeudi en battant le Chili 1 à 0, une victoire-clé pour la qualification directe.

Avec les 3 points acquis, Messi et ses coéquipiers se replacent. Ils s'emparent de la 3e position du classement avec 22 points, derrière le Brésil (30) et l'Uruguay (23), profitant du faux-pas de l'Equateur au Paraguay (1-2).

L'Argentine, sans fond de jeu, a offert un piètre spectacle aux 60'000 spectateurs du stade Monumental de Buenos Aires et c'est un pénalty sévère qui a sauvé l'Albiceleste dès la 16e minute, Messi prenant à contre-pied le gardien chilien Bravo. C'est Di Maria, lancé par Mascherano, qui avait obtenu la sanction. Di Maria encore, ou Agüero auraient pu doubler la mise en première période, mais ils ont buté sur la défense chilienne.

Un sélectionneur déçu

A la 65e minute, Alexis Sanchez aurait pu égaliser mais son coup franc de 25 mètres a heurté la barre transversale. A un quart d'heure de la fin du match, Sanchez était déséquilibré juste à l'extérieur de la surface de réparation par Otamendi. Mais il expédiait le coup franc au-dessus. Les Chiliens dominaient la seconde période et poussaient pour revenir au score, en vain.

En sortant du terrain, le sélectionneur argentin Edgardo Bauza bredouillait qu'il se satisfaisait des points engrangés, mais il était visiblement déçu de la prestation de son équipe.

Lors de la prochaine journée, mardi, l'Argentine devra s'adapter aux 4000 mètres d'altitude de La Paz pour affronter la Bolivie, qui s'est inclinée jeudi contre la Colombie (1-0), et pointe à l'avant dernière place du tournoi de qualification sud-américain. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion