Syrie: L'armée de l'air aurait abattu un drone américain
Actualisé

SyrieL'armée de l'air aurait abattu un drone américain

Les force syriennes ont abattu un drone américain qui survolait la région de Lattaquié, dans le nord-ouest du pays, a affirmé mardi l'agence de presse Sana.

1 / 872
31.03 Des raids du régime syrien sur un bastion rebelle à l'est de Damas ont fait une trentaine de morts. Les Etats-Unis ont vivement condamné ces «attaques contre des civils».

31.03 Des raids du régime syrien sur un bastion rebelle à l'est de Damas ont fait une trentaine de morts. Les Etats-Unis ont vivement condamné ces «attaques contre des civils».

epa/Mohammed Badra
30.03 Il serait «logique que des forces indépendantes, tout comme les forces de l'opposition et celles loyales au pouvoir y soient représentées», a estimé le président syrien dans une interview à l'agence de presse publique russe Ria Novosti.

30.03 Il serait «logique que des forces indépendantes, tout comme les forces de l'opposition et celles loyales au pouvoir y soient représentées», a estimé le président syrien dans une interview à l'agence de presse publique russe Ria Novosti.

epa/Alexey Druzhinyn/ria Novosti/pool
27.03 Le président russe Vladimir Poutine a félicité par téléphone son homologue syrien Bachar al-Assad pour la reprise de la ville de Palmyre au groupe Etat islamique (EI). (Image d'archives)

27.03 Le président russe Vladimir Poutine a félicité par téléphone son homologue syrien Bachar al-Assad pour la reprise de la ville de Palmyre au groupe Etat islamique (EI). (Image d'archives)

ria Novosti

«L'armée de l'air syrienne a abattu un avion de surveillance américain hostile au nord de Lattaquié», a assuré l'agence de presse officielle syrienne sans autre précision dans l'immédiat.

Ce serait la première fois que Damas frappe un appareil américain dans son espace aérien depuis qu'une coalition internationale dirigée par les Etats-Unis a débuté une campagne de frappes contre le groupe jihadiste Etat islamique (EI) dans le pays en septembre 2014.

La Syrie, qui ne participe pas aux frappes de la coalition, n'avait jusqu'ici engagé aucune action contre les appareils de la coalition circulant dans son espace aérien.

Le ministre syrien des Affaires étrangères avait indiqué l'an passé que Washington s'était engagé à ce que les frappes ne visent pas l'armée syrienne.

Les raids de la coalition se sont essentiellement concentrés sur les provinces d'Alep et de Raqqa, où l'EI compte des bastions. Mais ils ont aussi visé l'EI ailleurs dans le pays, de même que des membres du Front Al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Qaïda.

Les jihadistes de l'EI sont quasi absents de la province de Lattaquié, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Mais des combattants du Front Al-Nosra sont actifs dans cette région côtière, qui abrite le village d'origine de la famille du président Bachar al-Assad et est une place forte de la communauté alaouite, la confession du chef de l'Etat.

(afp)

«Contact perdu»

«A environ 17H40 GMT mardi, les contrôleurs militaires américains ont perdu le contact avec un drone MQ-1 Predator non armé, en vol au dessus du nord-ouest de la Syrie», a indiqué un responsable militaire américain. Mais ce responsable n'a pas pu confirmer que le drone avait été abattu, les informations étant toujours en train d'être rassemblées.

Ton opinion