France: L'armée française place 1900 marins à l'isolement
Actualisé

FranceL'armée française place 1900 marins à l'isolement

À peine rentré au port de Toulon, l'équipage du porte-avions Charles-de-Gaulle a été mis en quarantaine, 50 cas de Covid-19 ayant été détectés à bord.

par
ats/pga
Les membres de l'équipage doivent être dépistés un par un.

Les membres de l'équipage doivent être dépistés un par un.

AFP/Handout

Le porte-avions nucléaire a accosté dimanche à Toulon (sud) avec dix jours d'avance sur la date de fin de mission initialement prévue. Et pour cause: 50 membres de l'équipage ayant été testés positifs au ­coronavirus, il a été décidé de débarquer au plus vite 1900 marins – 1700 personnes qui servaient sur le Charles-de-Gaulle et 200 sur la frégate qui l'accompagnait.

«Tout le monde sera testé» et les militaires seront confinés pour un isolement sanitaire de deux semaines, sans contact avec leur famille, a indiqué une porte-­parole de la préfecture. Parallèlement à cette mise en quarantaine, l'armée prévoit de désinfecter l'ensemble des bâtiments et l'aéronef, une opération inédite, «pour leur permettre de recouvrer au plus tôt leur pleine capacité opérationnelle».

Contamination mystère

L'origine de la contamination n'est pas encore connue. Chose étrange: le bâtiment n'a pas été en contact avec un élément extérieur depuis une escale à Brest (F), le 15 mars. Il s'est donc passé trois semaines entre cette date et l'apparition des premiers cas, au-delà de la quatorzaine habituellement retenue pour prévenir la contagion.

La flotte de la marine française n'est pas la seule à voir son fonctionnement mis à mal par le coronavirus. Un marin du porte-avions américain USS Theodore Roosevelt est mort lundi de complications du ­Covid-19 sur l'île de Guam, où le navire a été partiellement évacué.

Ton opinion