Syrie: L'armée reprend un axe menant à Alep
Actualisé

SyrieL'armée reprend un axe menant à Alep

L'armée syrienne a repris le contrôle de la route qui lui permettait d'accéder à Alep lors de combats contre l'Etat islamique (EI).

La trêve entrée en vigueur samedi ne concerne pas les opérations contre l'EI et le Front al-Nosra, branche syrienne d'al-Qaïda.

La trêve entrée en vigueur samedi ne concerne pas les opérations contre l'EI et le Front al-Nosra, branche syrienne d'al-Qaïda.

photo: AFP

Les affrontements se poursuivaient lundi matin dans le sud-est de la province d'Alep, a précisé l'Observatoire syrien des droits de l'homme, proche des rebelles syriens.

Selon la télévision publique syrienne, les forces gouvernementales ont commencé à déminer la route, qui passe par Khanasser, ville située à 50 km d'Alep dont l'EI s'était emparée deux jours plus tôt.

L'autoroute menant à Alep, située plus à l'ouest, est tombée aux mains des insurgés, ce qui a contraint l'armée du régime à se replier sur cet axe secondaire.

La trêve entrée en vigueur samedi ne concerne pas les opérations contre l'EI et le Front al-Nosra, branche syrienne d'al-Qaïda. (nxp/ats)

Famine: des «milliers» de morts

La privation forcée de nourriture pourrait avoir fait des milliers de morts dans les zones assiégées de Syrie, a déclaré lundi le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme, Zeid Ra'ad Al Hussein. «Plus de 450'000 personnes sont actuellement prises au piège dans des villes et des villages de Syrie - et parfois depuis des années», a rappelé M. Zeid à l'ouverture de la session annuelle du Conseil des droits de l'Homme à Genève.

(NewsXpress)

Ton opinion