L'armée sri-lankaise affirme avoir tué 40 rebelles tamouls
Actualisé

L'armée sri-lankaise affirme avoir tué 40 rebelles tamouls

Les combats entre l'armée et les Tigres tamouls ont fait 40 morts dans les rangs des rebelles dans le nord du Sri Lanka, affirme l'armée, qui rapporte avoir perdu six hommes.

Les combats ont eu lieu samedi dans la région de Vavuniya, dans le district de Mannar et dans la province de Jaffna, a détaillé un responsable du ministère de la défense. Le porte-parole des Tigres de libération de l'Eelam tamoul (LTTE) n'a pu être joint dans l'immédiat pour commenter ces informations.

Il restait impossible de vérifier de manière indépendante ces affirmations en raison des difficultés pour circuler dans le nord du pays.

Les combats ont gagné en intensité ces derniers mois et plus de 800 personnes ont été tuées dans le regain de violence qui a suivi le retrait officiel du gouvernement d'un cessez-le-feu avec les séparatistes le mois dernier. Le cessez-le-feu n'était de toute façon pas respecté par les deux parties.

Plus de 70.000 personnes sont mortes dans les combats depuis 1983, en majorité des civils. (ap)

Ton opinion