Exercice militaire «Protector»: L'armée suisse termine ses grandes manoeuvres

Actualisé

Exercice militaire «Protector»L'armée suisse termine ses grandes manoeuvres

A l'issue de six jours de manoeuvres, l'armée tire samedi un bilan positif de son exercice «Protector», qui a mobilisé 8000 hommes et 2000 véhicules.

Toute la semaine, les troupes ont simulé la protection d'infrastructures civiles importantes sur le Plateau.

Au nombre de celles-ci figuraient la centrale nucléaire de Gösgen (SO), l'échangeur autoroutier d'Härkingen (SO), la gare d'Olten (SO) ou encore l'entreprise Hero à Lenzburg (AG). Plus grand exercice de défense nationale depuis la mise en place d'Armée XXI, «Protector» avait pour ambition d'entraîner l'armée à rétablir l'ordre et la sécurité sur mandat des autorités civiles.

Le scénario de départ précisait que l'engagement des militaires intervenait dans un contexte d'instabilité sociale «incluant des actes de sabotage et une propension élevée à la violence».

Aucun incident n'a été à déplorer au cours des six jours de l'exercice, indique le communiqué du Département de la défense. Mercredi, les responsables ont pourtant dû renoncer aux mouvements nocturnes de véhicules et aux vols de nuit des drones, après que plusieurs personnes se sont plaintes du bruit.

(ats)

Ton opinion