Genève: L'armée va débarquer en nombre pour un exercice
Actualisé

GenèveL'armée va débarquer en nombre pour un exercice

Un énorme exercice dans la région genevoise et l'arc lémanique va engager dès lundi près de 1500 soldats et des dizaines de policiers. Le but est de s'entraîner à un contexte de terrorisme.

par
leo
L'un des buts est de tester la capacité de l'armée à déployer de 1000 à 1500 hommes en moins de 27 heures.

L'un des buts est de tester la capacité de l'armée à déployer de 1000 à 1500 hommes en moins de 27 heures.

Keystone/Georgios Kefalas

Ne vous étonnez pas si vous croisez des troupes de l'armée dans la région genevoise ou alentours ces prochains jours. Du 30 septembre au 8 octobre, l'armée va mener un exercice conjoint de protection de la population avec les polices cantonales genevoise et vaudoise au bout du lac et sur une partie de l'arc lémanique.

Nommé LUX, l'exercice impliquera près de 1500 militaires et plusieurs dizaines de policiers. Ceux-ci s'entraîneront à un contexte de terrorisme. Le but est de tester les processus de coordination entre armée et polices, ainsi que d'entraîner la prise et la transmission de dispositifs de sécurité, notamment en Ville de Genève, autour de l'aéroport de Cointrin et sur divers points stratégiques de l'arc lémanique. Il s'agit en particulier pour la Division territoriale 1 de l'armée d'être en mesure d'assurer dans un délai maximum de 27 heures le déploiement de 1000 à 1500 citoyens-soldats.

Des chars blindés en circulation

Le déploiement de ces troupes impliquera le déplacement et la présence de nombreux véhicules militaires, dont des chars à roues blindés. Ce trafic particulier pourrait engendrer quelques perturbations à partir du 4 octobre, en particulier dans la Ville de Genève, préviennent les autorités. L'armée et la police s'efforceront de réduire au minimum les nuisances occasionnées. Les enseignements de cet exercice devront permettre d'améliorer et de consolider les processus d'engagement subsidiaires de l'armée au profit des autorités civiles. Le bilan de cet exercice d'ampleur régionale sera communiqué aussitôt les enseignements tirés.

Ton opinion