Actualisé

L'arnaque des experts à la TV

Que valent les prédictions des experts à la télévision? Pas grand-chose, à en croire une étude américaine menée sur une période de vingt ans.

Professeur de psychologie à l'Université de Berkeley, en Californie, Philip Tetlock a analysé 82 361 prédictions politiques exprimées par 284 experts invités régulièrement à la télévision américaine sur une période de vingt ans. Le résultat étonne. Plus un expert apparaît à la télévision, moins ses prédictions sont fiables, et, fort curieusement, cela n'entame pas sa réputation. «L'exactitude des prévisions d'un expert est inversement proportionnelle à sa confiance en soi, à son renom et, jusqu'à un certain point, à l'ampleur de son savoir», analyse le site largeur.com.

Pour le sociologue genevois Ueli Windisch, ce décalage illustre davantage un dysfonctionnement des médias que l'incompétence des experts. «Lorsque vous êtes connu, les journalistes vous consultent sur des sujets éloignés de votre domaine de compétence, explique-t-il. Une fausse prédiction n'entame pas votre crédibilité auprès d'eux, il n'en va pas de même auprès du public.»

L'économiste vedette Beat Kappeler regrette que les médias aiment l'interroger sur des sujets qu'il ne maîtrise pas toujours parfaitement. «Pour les journalistes, la personnalité d'un expert est plus importante que son message», déplore-t-il.

(gim)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!