«Dépeceur» canadien: L'arrestation de Luka Magnotta a été filmée
Actualisé

«Dépeceur» canadienL'arrestation de Luka Magnotta a été filmée

Alors que le Canada prépare la demande d'extradition du «dépeceur» présumé Luka Rocco Magnotta, une vidéo du psychopathe lors de son arrestation à Berlin circule sur internet.

Le Canadien de 29 ans soupçonné du meurtre sadique d'un étudiant chinois à Montréal a été arrêté lundi à Berlin en vertu d'une «notice rouge» d'Interpol qui, selon la loi allemande, équivaut à une demande d'extradition provisoire du Canada, selon une porte-parole du ministère, Julie Di Mambro, dans un communiqué.

Une partie de la scène a été enregistrée par une caméra de surveillance du cybercafé. On y voit le Canadien de 29 ans pénétrer dans l'établissement peu avant midi, lundi 4 juin. A 13h37, l'employé qui a accueilli le «démembreur sodomite» présumé attend la police sur le pas de la porte. Il semble plutôt nerveux. Sept policiers pénètrent à ce moment-là tranquillement et sans équipement particulier dans le cybercafé. Moins de cinq minutes plus tard, ils en ressortent accompagnés de Luka Rocco Magnotta menotté et n'opposant apparemment pas de résistance.

Extradition vers le Canada attendue

Conformément à un traité en vigueur entre les deux pays, le Canada doit non seulement déposer une demande officielle auprès de Berlin, mais celle-ci doit être accompagnée de documents étayant les éléments de preuve à l'appui.

«Il est toujours détenu sur place à Berlin. Plusieurs démarches restent à faire pour s'assurer qu'il va revenir au Canada », a ajouté le porte-parole du SPVM (Service de police de la Ville de Montréal), soulignant: «S'il ne conteste pas [son extradition], ça peut être très rapide.»

Les responsables du Ministère canadien de la justice chargés de la coopération internationale travaillent actuellement à réunir les documents nécessaires, avec les collaborateurs du procureur général du Québec. La première comparution du suspect devant un tribunal à Berlin est prévue mardi matin. Le magistrat lui lira le contenu du mandat d'arrêt international délivré contre lui.

Des détails seront donnés

Le Canada continuera d'être informé sur l'évolution de cette affaire devant les tribunaux allemands, a ajouté Mme Di Mambro.

La police de Montréal a indiqué qu'elle donnera plus de détails sur les circonstances de son arrestation et les procédures d'extradition qui seront entreprises lors d'une conférence de presse convoquée à 11h mardi (17h, heure suisse). (ats)

Ton opinion