Genève: L'art contemporain déboule à la crèche
Actualisé

GenèveL'art contemporain déboule à la crèche

La Ville a décidé de faire sortir de ses entrepôts la collection du Fonds municipal d'art contemporain. L'une des toiles, choisie par les tout-petits après un vote, a été accrochée ce jeudi.

par
Jérôme Faas
La toile de l'artiste genevois Pierre Terrier, le conseiller administratif Sami Kanaan et les enfants de la crèche de la Madeleine.

La toile de l'artiste genevois Pierre Terrier, le conseiller administratif Sami Kanaan et les enfants de la crèche de la Madeleine.

L'art abstrait investit les lieux publics. Ce jeudi, c'était à l'espace de vie enfantine de la Madeleine. A l'avenir, le conseiller administratif chargé de la Culture Sami Kanaan espère reproduire l'opération «dans une maison de quartier ou une bibliothèque». Le Fonds municipal d'art contemporain (FMAC) sort sa collection de 2200 pièces de ses entrepôts. L'oeuvre du Genevois Pierre Terrier a ainsi été choisie par les tout-petits, sur la base d'une présélection.

Les bambins se sont rendus au dépôt, ont voté pour la toile qu'ils préféraient, puis ont attendu un mois son accrochage. En plus de l'éveil culturel généré par une telle opération, «la dimension d'apprentissage du vote et de la patience n'est pas négligeable», précise Maryjan Maître, qui dirige la crèche. Et par ricochet, la peinture profite aux parents. «L'idée, détaille Michèle Freiburghaus, directrice du FMAC, c'est de draîner d'autres gens vers l'art à partir de petits noyaux.»

Ton opinion