Actualisé 20.05.2016 à 15:00

Suisse

L'ASB accepte PostFinance

L'entité de La Poste Suisse figure depuis septembre dans la catégorie des établissements d'importance systémique.

Postfinance, dirigé par Hansruedi Koeng, fait désormais partie de l'ASB.

Postfinance, dirigé par Hansruedi Koeng, fait désormais partie de l'ASB.

photo: Keystone

PostFinance est désormais membre de l'Association suisse des banquiers (ASB). Avec cette adhésion de poids, l'entité de La Poste Suisse rejoint de fait l'institution de l'Ombudsman des banques helvétiques.

Lors de sa séance de jeudi, le conseil d'administration de l'ASB a répondu favorablement à la demande d'adhésion du prestataire financier, a indiqué vendredi PostFinance. En adhérant à l'Ombudsman, les clients de l'institut bancaire pourront dès le 1er juin adresser leurs requêtes directement auprès de cet office.

Acteur majeur

Pour rappel, PostFinance a obtenu l'autorisation d'exercer une activité bancaire en juin 2013 et est soumis à l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA). L'an passé, l'établissement a bouclé sur un résultat d'exploitation de 459 millions de francs, en hausse de 77 millions sur un an. Les fonds des clients ont en revanche reculé d'environ 2,8 milliards.

L'arrivée de PostFinance en tant que nouveau membre de l'ASB constitue un événement qui satisfait évidemment l'association faîtière basée à Bâle. La filiale bancaire de La Poste Suisse est un acteur majeur de la branche en Suisse, elle qui figure depuis septembre dernier dans la catégorie des établissements d'importance systémique.

D'importance systémique

PostFinance a ainsi rejoint le cercle très fermé constitué par UBS, Credit Suisse, la Banque cantonale de Zurich et Raiffeisen. Il est considéré que la défaillance de l'une ou l'autre de ces entités porterait gravement atteinte à l'économie et au système financier du pays.

Pour sa part, l'ASB compte plus de 300 membres. Fondée en 1912, l'association défend la place financière helvétique auprès de la classe politique, des autorités et du public tant en Suisse qu'à l'étranger. Son président sur le départ est le Genevois Patrick Odier, dont le successeur sera choisi au plus tard en septembre prochain. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!