Europa League: L'ascension éclair de Schär face à Chelsea
Actualisé

Europa LeagueL'ascension éclair de Schär face à Chelsea

Bâle défiera les Blues jeudi soir en demi-finale aller de l'Europa League. Le défenseur jouera – une fois encore – le match le plus important de sa vie.

par
Marc Fragnière
Bâle
Le robuste arrière rhénan continue à surprendre. Jeudi, il veut stopper les Anglais.

Le robuste arrière rhénan continue à surprendre. Jeudi, il veut stopper les Anglais.

Repéré un soir d'octobre 2011 à Wil par Angelo Corti, recruteur au service du FC Bâle, Fabian Schär disputera, à 21 ans, la première demi-finale de Coupe d'Europe d'une carrière qui s'annonce sous les meilleurs auspices.

Avec 3 réussites en 12 matches, le défenseur central est le deuxième meilleur buteur européen de Bâle, cette saison. Un honneur qu'il partage avec Valentin Stocker. Seul l'attaquant Marco Streller s'est montré plus prolifique, avec 4 buts).

Arrivé en début de saison, après un passage par la case Jeux olympiques, le solide gaillard (1 m 86, 85 kg) a brûlé les étapes. Au point de s'imposer comme le complément idéal de l'Autrichien Aleksander Dragovic en charnière centrale. «Fabian ne cesse de progresser. Il est solide en défense et peut être dangereux devant le but adverse», souligne son coach, Murat Yakin. Arrivé en cours de saison, l'ex-international n'a guère tergiversé à l'heure d'accorder sa confiance au jeune arrière. «J'ai été convaincu par ses qualités et bluffé par sa capacité à apprendre», souffle Yakin.

Le 19 mai 2012, tard dans la nuit, Chelsea avait remporté à Munich la Champions League. Peu avant, et en l'absence de Schär, le FC Wil s'était incliné 1-2 au Lido locarnais, en Challenge League. Jeudi soir, à Saint-Jacques, le Saint-Gallois croisera le fer avec les stars des Blues. «C'est génial comme tout s'est déroulé jusqu'ici. Oui, je préfère défier Tottenham et Chelsea qu'Aarau et Winterthour», admet le No 16 du FCB.

Trois questions à Fernando Torres, attaquant de Chelsea

– Comment abordez-vous cette parenthèse européenne, alors que Chelsea lutte pour une place en Champions League la saison prochaine?

– Toute l’équipe se focalise sur le match à Bâle. Notre but est

de gagner l’Europa League.

– Sérieusement?

– Oui, contrairement à ce qui a pu être dit ou écrit ici ou là, on veut s’adjuger ce trophée. Pour nous, l’élimination en Champions League a été très dure moralement. Mais une fois celle-ci digérée, nous nous sommes mis en tête de remporter l’Europa League. Et jusqu’ici nous avons fait le nécessaire pour tendre à ce but.

– Depuis l’arrivée de Benitez à Chelsea, vous semblez avoir retrouvé votre efficacité...

– J’ai vécu de bons moments à Liverpool avec lui comme coach (ndlr : Benitez l’y avait recruté en provenance de l’Atletico Madrid). Je suis également fier de faire partie de cette jeune équipe prometteuse. Il me reste trois ans de contrat et j’entends les honorer. Ce groupe possède le talent pour remporter des trophées à l’avenir.

Ton opinion