«La face nord»: L'ascension impossible
Actualisé

«La face nord»L'ascension impossible

Inspiré d'une histoire vraie, le récit de quatre hommes face à la montagne est approché avec un talent certainpar l'Allemand Philipp Stölz.

Pendant l'été 1936, deux alpinistes bavarois se lancent à l'assaut de la face nord de l'Eiger, l'une des plus inaccessibles des Alpes. Une équipe autrichienne, constituée de membres du Parti nazi allemand, les talonne afin d'être la première au sommet, jusque-là inviolé.

A partir du moment où Philipp Stölz pose sa caméra au pied de l'Eiger, une atmosphère claustrophobique s'installe. Cette ascension faisant écho à la montée en force de l'Allemagne nazie. Et si l'initiative du gouvernement allemand comptait faire de ses alpinistes des héros, ceux-ci n'ont que faire de la politique. Ils sont deux individus abandonnés avec leur instinct de survie.

La montagne se montrant plus forte qu'eux, les quatre hommes finissent main dans la main, image réutilisée comme un symbole presque grossier par le cinéaste. L'histoire étant réelle, on aura du mal à le lui reprocher.

(win)

«La face nord»

De Philipp Stölz avec Benno Fürmann, Florian Lukas, Johanna Wokalek.

***

Ton opinion