Asie: L'Asie frappée par une série noire
Actualisé

AsieL'Asie frappée par une série noire

Tsunami dans le Pacifique, séisme en Indonésie, typhon dévastateur aux Philippines, au Vietnam, au Cambodge, au Laos: l'Asie a vécu cette semaine une série noire de catastrophes naturelles qui ont fait plus de 600 morts, selon des bilans provisoires, et dévasté des régions entières.

Des centaines de milliers de personnes se retrouvaient sans abri après ces catastrophes en chaîne qui ont détruit des villages et provoqué des inondations. L'aide internationale commençait à se mobiliser tandis que les sinistrés attendaient les secours, comme dans les régions de montagne reculées du Vietnam.

Le bilan était incertain jeudi aux Samoa, en plein Pacifique sud, au lendemain du tsunami, déclenché par un séisme de magnitude 8, qui a balayé ces îles, dévastant de nombreux villages côtiers et hôtels pour touristes.

Des murs d'eau atteignant huit mètres de haut se sont abattus sur l'archipel composé de l'Etat indépendant des Samoa et des Samoa américaines. Le tsunami a également frappé l'archipel voisin des Tonga. Au moins 144 personnes ont été tuées, mais un bilan plus lourd était à craindre, car des informations faisaient état de nombreux disparus.

Obama promet une réponse «rapide»

Le typhon Ketsana a fait 362 morts, en majorité aux Philippines (277 morts), dont la capitale Manille a été ravagée alors qu'il n'était encore que tempête tropicale. 2,5 millions de personnes ont été touchées dans ce pays. Le typhon a ensuite poursuivi sa course meurtrière en Asie du Sud-Est, tuant au moins 74 personnes au Vietnam et 11 au Cambodge.

Au Vietnam, les autorités craignent des inondations historiques. La ville de Hoi An, patrimoine de l'Unesco, était sous les eaux.

Moins de 24 heures après celui des Samoa, un nouveau séisme de très forte magnitude (7,9), localisé dans l'Océan indien cette fois, a secoué mercredi l'île indonésienne de Sumatra. Au moins 200 personnes ont été tuées dans la grande ville de Padang, où des immeubles ont été détruits, selon une estimation officielle.

Un responsable, cité par l'agence Reuters, a toutefois indiqué que le bilan pourrait se chiffrer à plusieurs milliers de morts. En 2004, un séisme au large de Sumatra avait déclenché un tsunami catastrophique qui avait tué plus de 200.000 personnes en Asie.

Le président Barack Obama a déclaré mercredi l'état de catastrophe aux Samoa américaines, promettant une «réponse rapide et agressive» au désastre ainsi qu'une aide aux îles situées hors du territoire américain.

Les Etats-Unis ont également annoncé qu'ils enverraient leur armée pour participer aux secours aux Philippines. L'Union européenne a annoncé le déblocage de quatre millions d'euros pour aider les quatre pays touchés par Ketsana.

(ats)

Ton opinion