Actualisé

Pierre Maudet«L'asile est parasité par les récalcitrants»

Le conseiller d'Etat genevois va répondre par la fermeté aux délinquants multirécidivistes inexpulsables.

«Je remets le curseur sur la contrainte, à travers une meilleure exploitation de la pression policière», a-t-il dit samedi au journal «Le Temps».

«Le domaine de l'asile est parasité par les récalcitrants et les cas de délinquance. Il faut être ferme vis-à-vis de ceux qui posent problème», a souligné le magistrat chargé de la police. M.Maudet ne croit cependant pas que la détention administrative soit une solution pour neutraliser les récidivistes.

Ces cas doivent, à ses yeux, être traités par la justice pénale, qui doit leur infliger des peines «si possible dissuasives». Ces personnes, qui souvent ont des intentions criminelles dès leur arrivée sur sol helvétique, «ne doivent pas traîner dans la rue». La fermeté permettra de diminuer l'attractivité de la Suisse.

Pierre Maudet participera lundi, avec ses collègues d'autres cantons chargés de la sécurité et affaires sociales, à la conférence nationale sur l'asile, qui sera présidée par la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!