Actualisé 22.11.2014 à 14:32

Suisse

L'Asloca presse le CF de passer aux actes

Transparence des loyers et construction de logements à prix modéré: l'Association suisse des locataires (Asloca Suisse) enjoint le Conseil fédéral de tenir ses promesses.

L'organisation, réunie en assemblée générale samedi à Berne, menace de lancer deux initiatives en cas d'inaction. En janvier dernier, trois semaines avant le vote sur l'immigration de masse, le Conseil fédéral tentait de rassurer la population en proposant des mesures pour freiner les prix et la pénurie de logements. Les délégués des 22 sections pressent maintenant le gouvernement de passer à l'action.

Dans la foulée, ils ont décidé samedi de suspendre pour l'instant les initiatives populaires en préparation. Mais un lancement ultérieur n'est pas exclu, si les mesures annoncées n'aboutissaient pas, a précisé à l'ats Pierre Zwahlen, le secrétaire général adjoint.

Pour l'heure, le Conseil fédéral tient à la transparence des loyers, un système déjà pratiqué dans sept cantons, dont Fribourg, Genève, Neuchâtel et Vaud. Fin octobre, le gouvernement a décidé d'aller de l'avant avec la révision du droit de bail: Johann Schneider-Ammann doit préparer le message au Parlement d'ici avril.

Asloca Suisse inquiète

Reste que l'Asloca Suisse est inquiète. «La Confédération a pris récemment des orientations qui contredisent les mesures prévues en janvier dernier», a relevé Marina Carobbio, également réélue samedi à la tête de l'Asloca Suisse. Premier point, l'alimentation du fonds de roulement encourageant la construction de logements d'utilité publique pourrait diminuer l'an prochain.

Ensuite, les CFF pourraient ne pas pouvoir proposer des appartements à loyers abordables sur leurs terrains proches des gares. En effet, ils restent tenus de réaliser des profits comme le reste de la branche immobilière.

Les délégués ont encore débattu des propositions du Parti démocrate-chrétien (PDC), comme la baisse automatique des loyers, en cas de réduction du taux hypothécaire de référence. Des solutions seront faites prochainement pour appliquer cette diminution automatique.

Enfin, outre la conseillère nationale Marina Carobbio (PS/TI) à la présidence de l'Asloca, ses collègues de la Chambre du peuple Balthasar Glättli (Verts/ZH) et Carlo Sommaruga (PS/GE) ont aussi tous deux été reconduits à la vice-présidence. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!