Actualisé

E-commerceL'assistant de Facebook fera vos commissions

Le réseau social teste un système de «conciergerie virtuelle», intégré dans son application de messagerie.

par
laf

Il faudra peut-être bientôt compter avec un nouveau contact dans son carnet d'adresses Messenger. Un certain «M», en référence au directeur du MI6 dans les «James Bond», sera capable de faire les achats à votre place. «M peut acheter des objets, ­envoyer des cadeaux à vos proches, réserver des restaurants, préparer un voyage, des rendez-vous et bien d'autres choses», a promis David Marcus, le Genevois responsable de l'application Messenger.

A la différence de ses concurrents Siri (Apple), Google Now ou Cortana (Microsoft), qui reposent sur un logiciel entièrement automatisé, «M» s'appuie sur une touche humaine: des spécialistes dans la relation clientèle. Il s'agit d'opérateurs humains répondant aux requêtes que les agents logiciels n'auront pas encore su traiter. Des milliers d'entre eux pourraient être formés par Facebook.

«A terme, explique le site Wired, les utilisateurs ne distingueront plus si c'est un ordinateur ou un humain qui les aide.» L'objectif est d'étendre à mesure les compétences de «M» au ­détriment de ses tuteurs humains. Les quelque 700 millions d'utilisateurs de Messenger devront cependant encore patienter, ne serait-ce que pour tester la fonction

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!