L'astronaute agresseuse libérée sous caution
Actualisé

L'astronaute agresseuse libérée sous caution

Lisa Marie Nowak a été accusée de tentative d'assassinat pour avoir agressé une femme qu'elle considérait comme une rivale.

La capitaine de l'US Navy, mariée et mère de trois enfants, avait été arrêtée lundi à l'aéroport d'Orlando, en Floride, où elle s'en était pris à une collègue, capitaine de l'armée de l'air.

D'abord accusée de tentative d'enlèvement, elle a été présentée à un juge qui lui a accordé une libération sous caution, reportée à la dernière minute lorsque la police l'a accusée d'homicide volontaire.

Elle a finalement été libérée mardi après avoir versé une caution de 25.500 dollars (31.600 francs).

L'affaire a provoqué un vif émoi au sein du corps des astronautes de la NASA, qui recrute dans l'élite des pilotes et des chercheurs de l'aéronautique.

L'officier interpellée, qui est diplômée de la prestigieuse Ecole navale américaine, a effectué en juillet son premier vol spatial à bord de la navette Discovery et de la Station spatiale internationale (ISS).

Après avoir parcouru en voiture les 1500 km séparant Houston d'Orlando, utilisant des couches-culottes pour éviter les arrêts, elle est arrivée à l'aéroport munie d'une perruque, de lunette de soleil et d'un imperméable pour y attendre sa collègue, qu'elle croyait elle aussi amoureuse de l'astronaute qu'elle aimait.

Elle l'a ensuite suivie dans le parking où elle a tenté de l'asperger à l'aide d'un aérosol au poivre, selon la police.

Lors de sa déposition, elle a assuré qu'elle voulait seulement l'effrayer, mais un couteau a été découvert parmis ses affaires.

(ats)

Ton opinion