Nouveau circuit mondial: L'athlétisme fait sa révolution
Actualisé

Nouveau circuit mondialL'athlétisme fait sa révolution

La Fédération internationale (IAAF) et les patrons de meetings lancent dès 2010 un nouveau circuit mondial, la Ligue diamant, qui doit remplacer la Golden League et donner un nouvel élan à l'athlétisme.

La série comprend une douzaine de meetings, dont Zurich et Lausanne, sur trois continents, avec des confrontations régulières entre les stars.

Les patrons de meetings, l'IAAF et les principaux managers d'athlètes ont pu se mettre d'accord afin de tirer à la même corde et de créer un circuit cohérent, inspiré notamment du tennis, avec non plus seulement six réunions majeures (Golden League) et une myriade d'autres mal labellisées, mais douze et peut-être bientôt quinze meetings principaux, y compris hors Europe.

Chaque réunion sera dotée de 416 000 dollars (480 000 francs) de «prize money» (primes), à répartir entre les huit premiers de chaque discipline au programme. Les trois premiers marqueront des points (4, 2 et 1, le double lors de la réunion finale du circuit), qui seront additionnés pour déboucher sur un classement général au terme de la série. A l'issue de celui-ci, le vainqueur de chaque discipline recevra encore un diamant 4 carats valant 80 000 dollars. Toutes les disciplines seront au programme de la série, sauf le marteau qui fera l'objet d'un circuit séparé pour raisons de sécurité.

Les principales vedettes seront engagées sur la base de contrats séparés, ce qui doit assurer leur présence tout au long de la série. L'idée est d'offrir des duels réguliers entre eux, par exemple Usain Bolt contre Asafa Powell, à l'instar de ce qui existe au tennis avec des matches fréquents entre Rafael Nadal et Roger Federer.

La Suisse est le seul pays, avec les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, à avoir deux réunions dans la nouvelle ligue: Zurich et Lausanne, qui se voit ainsi de facto promu puisque Athletissima évoluait jusqu'à présent en 2e division (Super Grand Prix).

(si)

Ton opinion