Football – Liga: L'Atletico Madrid inflige quatre gifles au Real
Actualisé

Football – LigaL'Atletico Madrid inflige quatre gifles au Real

L'équipe d'Ancelotti a vécu un cauchemar au stade Vicente-Calderón face aux «Colchoneros» (4-0). Les Merengue voient ainsi leur avance diminuer au classement.

Quelle correction a Vicente Calderon! Le derby madrilène a été à sens unique lors de la 22e journée de Liga. Mieux en jambes, plus déterminé, l'Atletico a donné une leçon au Real, sèchement battu 4-0.

L'Atletico Madrid, mené par l'intenable Antoine Griezmann, a frappé fort pour relancer la course au titre et revenir à quatre longueurs du leader merengue, complètement dépassé au stade Vicente-Calderon.

Dans ce derby au sommet, l'Atletico l'a emporté sur un but de Tiago (14), bien aidé par une grossière erreur d'Iker Casillas, et un superbe ciseau de Saul (18). Griezmann (68) puis Mario Mandzukic (89) ont ensuite clos le score.

Mais où donc était CR7?

Oubliée, la série de 22 victoires consécutives établie à l'automne: les hommes de Carlo Ancelotti affichent une fébrilité défensive persistante et lorsque la puissance offensive s'enraye, comme samedi, le Real cahote.

Cristiano Ronaldo, lui, était de retour après avoir purgé deux matches de suspension et Ancelotti l'annonçait «au top». Mais le Portugais, qui a fêté jeudi ses 30 ans, semble à l'arrêt depuis l'obtention de son troisième Ballon d'Or mi-janvier. Tout au long du match, «CR7» n'a quasiment rien fait de bon, ratant ses prises de balle, ses dribbles, ses centres et s'énervant à chaque décision contraire de l'arbitre.

Quant à ses partenaires d'attaque, Gareth Bale a été trop brouillon et Karim Benzema a eu peu de ballons exploitables, sur une pelouse, il est vrai, très dégradée.

Le Real reste leader, mais sa marge de manoeuvre pourrait se restreindre. Barcelone pourra revenir à un point du leader en cas de victoire dimanche soir à Bilbao. Pour sa part, l'Atletico ne compte plus que quatre points de retard sur son rival local.

Le premier but signé Tiago

Le bijou de Saul

Le dernier but marqué par Mandzukic

(si/afp)

Ton opinion