Espagne: L'attentat attribué aux «canailles» de l'ETA
Actualisé

EspagneL'attentat attribué aux «canailles» de l'ETA

Le chef du gouvernement régional basque Patxi Lopez a attribué vendredi à l'ETA l'attentat à la voiture piégée qui a tué un policier au Pays Basque espagnol.

Madrid a de son côté affirmé qu'il n'y a «aucune confirmation» que l'organisation séparatiste basque soit impliquée.

«En ces moments si durs et difficiles, je veux dire à la famille (du policier) qu'elle a toute notre affection et celle de l'immense majorité de la société basque qui ne supporte plus les assassins et canailles de l'ETA», a déclaré M. Lopez au parlement régional basque de Vitoria.

Les députés basques ont observé une minute de silence vendredi au Parlement en mémoire du policier tué dans cet attentat à la voiture piégée commis à Arrigorriaga, près de Bilbao (nord).

En visite à Bruxelles pour le sommet européen, le chef du gouvernement espagnol José Luis Rodriguez Zapatero a «condamné l'attentat» d'Arrigorriaga, a indiqué sa porte-partole.

Elle a toutefois précisé que, pour le moment, «il n'y a pas confirmation» qu'il s'agisse d'un attentat de l'ETA. M. Zapatero «est tenu informé à tout moment» des événements, a ajouté la porte-parole. (ats)

Ton opinion