Actualisé 21.03.2011 à 18:16

Provoc' sur les ondesL'audace de Couleur 3 divise les auditeurs

La chaîne de radio honore l'arrivée du printemps avec des bruits de forêt diffusés quasi non-stop. L'initiative ne plaît pas à tout le monde.

de
Raphaël Pomey
Les sons des champs et des forêts ont accueillis les auditeurs de Couleur 3, dès lundi matin.

Les sons des champs et des forêts ont accueillis les auditeurs de Couleur 3, dès lundi matin.

« Minimalisme », véritable «foutage de gueule» ou action « mythique"... Élogieux ou impitoyables, les avis d'auditeurs ont fleuri par dizaines, lundi, sur la page Facebook de Couleur 3.

Une programmation champêtre

Raison de tous ces commentaires: la programmation « champêtre » de la troisième station publique de radio de Suisse Romande. Pour « rappeler que c'est la nature qui dirige » et célébrer le début du printemps, celle-ci a en effet décidé de remplacer son habituelle programmation musicale majoritairement pop-rock par des meuglements, des bruits de grillons ou des chants d'oiseaux.

Des sceptiques

Gardé secret jusqu'à lundi matin, le «coup» laisse sceptiques certains pros de la radio. «Pendant qu'ils s'amusent avec notre redevance, il y en a qui bossent dur pour nourrir femme et enfants», lâche Philippe Martin, responsable Antenne à Rouge FM. Et de préciser que «le but d'une radio c'est quand même de faire plaisir aux auditeurs.» Une tâche que n'accomplit pas, selon lui, Couleur 3 avec ses émissions remplacées par moult sons d'animaux.

Chez LFM, le directeur Fabrice Benedet juge également qu'une telle action serait impossible pour une radio commerciale, qui se doit constamment de garantir un audimat à même de satisfaire ses annonceurs. «Cela étant, c'est original, c'est bien pour leur notoriété.»

Couleur 3 satisfaite

Malgré les avis tranchés, le chef d'antenne de Couleur 3, Yves Demay est content de son audace. «On voulait surprendre, c'est réussi. Certains apprécient la démarche, même s'ils s'emmerdent.» Il précise que contrairement aux allégations de certains auditeurs, son équipe ne s'est pas offert une journée de congé en douce. Il ajoute que voici 23 ans, une journée similaire avait déjà eu lieu. «Mais on est quand même conscients d'avoir de la chance de pouvoir faire ça sur notre chaîne.»

Fin prévue de l'action, lundi 24 heures.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!