Actualisé 06.08.2009 à 17:25

DopageL'audience sur Guardiola renvoyée au 29 septembre

Le Tribunal national antidopage du Comité olympique italien (Coni) a renvoyé au 29 septembre l'audience sur le cas de Josep Guardiola, l'actuel entraîneur du FC Barcelone, suspendu quatre mois pour dopage à la nandrolone en Italie en 2001, a annoncé jeudi le Coni.

Initialement prévue le 15 septembre, l'audience a été renvoyée pour des «motifs administratifs», a précisé le comité.

Cette audience fait suite à un appel du procureur antidopage du Coni, Ettore Torri, contre une décision de la Cour de justice fédérale de la Fédération italienne de football (FIGC) qui, le 8 mai, avait blanchi l'ex-joueur du Barça (1990-2001) et de Brescia (2001-2002) après une demande de révision de sa suspension.

Guardiola, alors joueur à Brescia, avait été suspendu quatre mois en 2001 par la Cour d'appel fédérale après avoir été contrôlé positif à la nandrolone à deux reprises. Une sanction qu'il avait ensuite normalement purgée.

Toutefois, sur la base de nouveaux éléments, Guardiola a demandé il y a plusieurs mois à la FIGC une révision de son procès devant la justice sportive, arguant que les règles de l'Agence mondiale antidopage (AMA), entrées en vigueur après sa suspension, prévoyaient diverses procédures d'analyse pour vérifier la positivité à la nandrolone.

Le 8 mai, la Cour de justice fédérale de la FIGC l'a blanchi. Mais selon l'agence Ansa, les nouveaux éléments apportés par Guardiola sont insuffisants aux yeux du procureur antidopage pour justifier cette décision.

Dans le cadre de la même affaire, la justice ordinaire italienne avait condamné Guardiola à sept mois de prison avec sursis en première instance, avant qu'il ne soit acquitté en appel.

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!