Europe: L'austérité serait le fruit d'une erreur de calcul
Actualisé

EuropeL'austérité serait le fruit d'une erreur de calcul

La réduction drastique des dépenses que s'imposent bon nombre de pays européens se baserait sur des données erronées, selon les sites américains spécialisés dans la finance.

par
jmh
Les calculs de Kenneth Rogoff et Carmen Reinhart pour justifier l'austérité se révèlent être faux.

Les calculs de Kenneth Rogoff et Carmen Reinhart pour justifier l'austérité se révèlent être faux.

Une simple erreur d'analyse serait-elle à l'origine du tour de vis budgétaire actuellement à la mode dans une majorité de pays européens? C'est en tout cas la question qui est actuellement posée par différentes médias américains spécialisés dans la finance, indique mercredi «Le Figaro». Dans l'œil du cyclone, deux experts farouches défenseurs de l'austérité, Carmen Reinhart et Kenneth Rogoff.

Les deux professeurs d'économie de l'université d'Harvard, experts pour le FMI, ont démontré dans leurs travaux que la croissance d'un pays est plus faible lorsque sa dette dépasse les 90% du PIB. Un constat utilisé depuis comme référence absolue dans de nombreux articles spécialisés et des discours politiques pour justifier la réduction des dépenses. Et, en théorie, relancer l'économie. Seul hic: cette conclusion serait basée sur une erreur de calcul liée à l'utilisation… d'un tableau Excel.

Selon la presse américaine, les deux spécialistes auraient basé leur théorie en se trompant de cellule de leur document. Une erreur qui a des conséquences concrètes pour des millions de personnes à travers le monde puisqu'en déplaçant le curseur à la place qui aurait dû être la sienne dès le départ, les résultats sont strictement inverses aux conclusions énoncées et devenues référence. Autrement dit, les pays dont la dette dépasse 90% du PIB verraient leur taux de croissance en hausse et non en baisse. À voir maintenant si cette erreur d'interprétation sera prise en compte par les hommes politiques… (jmh/20 minutes)

Ton opinion