Actualisé

L'Australie autorise le clonage humain

Le Sénat australien a adopté un projet de loi autorisant le clonage humain à des fins thérapeutiques.

Le vote à la chambre basse du Parlement, prévu à la fin du mois, devrait être également positif.

Le Sénat a approuvé à 34 voix contre 32 un projet de loi autorisant la production par clonage d'embryons humains en vue de l'extraction de cellules souches. Cette technique ouvre la voie à des traitements sur mesure de maladies telles que le diabète, le cancer ou l'Alzheimer.

Le texte doit être soumis avant la fin du mois à la chambre basse, une étape qui ne devrait pas poser problème, selon les observateurs.

La législation actuelle n'autorise les recherches que sur des embryons surnuméraires. Le projet de loi approuvé par le Sénat autorise la création d'embryons humains obtenus par clonage mais stipule qu'ils ne peuvent pas être implantés chez une femme et qu'ils doivent être détruits dans les 14 jours.

Interrogé par la presse, le Premier ministre John Howard a admis son indécision face au projet de loi. «Si quelqu'un me dit: 'Comment pouvez-vous voter contre la possibilité que, moi, un handicapé, puisse avoir à ma disposition une invention médicale formidable qui puisse me guérir?', je ne pourrais pas dire non, en tant qu'être humain».

«Mais, d'un autre côté, si quelqu'un me dit: 'Vous allez trop loin et vous vous ingérez dans la conception de la vie', c'est également un défi», a ajouté le chef du gouvernement. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!