Actualisé 22.06.2015 à 10:24

BâleL'auteur d'une fausse alerte à la bombe libéré

L'homme avait parqué sa voiture samedi près de la Foire de Bâle, laissant un écriteau qui précisait qu'elle renfermait une bombe. Il risque jusqu'à 3 ans de prison.

Un Allemand de 35 ans, qui s'est fait l'auteur d'une alerte à la bombe samedi à Bâle, a été libéré. Une procédure pénale pour menaces alarmant la population a été ouverte contre lui. Il risque jusqu'à 3 ans de prison ferme, a indiqué lundi le Ministère public de Bâle-Ville.

L'homme, qui habite en Allemagne, avait parqué sa voiture vers midi près de la Foire de Bâle. Sur le véhicule, il a placé une pancarte signalant la présence d'une bombe dans la voiture. La police a pu arrêter l'Allemand près d'une des halles de la Foire.

La voiture a été inspectée, puis déplacée par des spécialistes. Selon le Ministère public, la population n'a jamais été en danger.

La pancarte sur la voiture est toutefois considérée comme une menace pour la population. L'article 258 du Code pénal stipule que «celui qui aura jeté l'alarme dans la population par la menace ou l'annonce fallacieuse d'un danger pour la vie, la santé ou la propriété sera puni d'une peine privative de liberté de 3 ans au plus ou d'une peine pécuniaire». (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!