France voisine: L'auteur de l'appel à la «purge» devant les juges
Actualisé

France voisineL'auteur de l'appel à la «purge» devant les juges

L'homme à l'origine d'un message violent sur le Net risque la prison avec sursis. Son appel pourrait être à l'origine de nombreux incendies à Halloween, notamment à Genève.

par
dra

«Brûlé tous se que vous voyez (sic)», demandait le texte. Celui-ci incitait aussi à attaquer la police et citait notamment Genève parmi d'autres villes. Ce message diffusé sur les réseaux sociaux avant la nuit de Halloween vaut à son auteur de se retrouver devant le Tribunal correctionnel de Grenoble (Isère/France). Âgé de 19 ans, cet étudiant en économie et gestion parle d'une «blague». Elle ne fait pas rire le Ministère public, qui réclame une peine de 4 mois de prison avec sursis, indique «Le Dauphiné libéré». Le jugement doit être prononcé le 10 décembre.

Dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre dernier, le canton avait été frappé par une série d'incendies «hors du commun», selon la police. Cette dernière avait admis que l'appel à la «purge» – en référence au film d'anticipation «American Nightmare» – était l'une des pistes d'enquête suivies par les forces de l'ordre. En tout, une vingtaine de sinistres a priori criminels avaient éclaté dans sept communes différentes. Ils avaient fait une dizaine de blessés, dont un enfant, et causé l'évacuation de près de 200 personnes.

Ton opinion