Miss Suisse injuriée par le PNOS: L'auteur des insultes dans le collimateur de la justice
Actualisé

Miss Suisse injuriée par le PNOSL'auteur des insultes dans le collimateur de la justice

Une procédure pénale a été ouverte contre Dominic Lüthard, le président du Parti des nationalistes suisses (PNOS) pour violation éventuelle de la norme pénale anti-raciste.

Comme nous vous le révélions ce matin, le président du PNOS, Dominic Lüthard, dénigre Miss Suisse 2008, la métisse Whitney Toyloy .

La section de Langenthal (BE) écrit sur la page Internet du PNOS que Miss Suisse 2008 et sa dauphine Rekha Datta ne représentent pas la Suisse en raison de leurs origines multiculturelles.

Un porte-parole du Service régional des juges d'instruction de la région Emmental-Oberaargau a expliqué que cette procédure avait été ouverte en raison des déclarations parues dans les médias.

Le porte-parole du PNOS Renato Bachmann a confirmé les propos de Dominic Lüthard selon lesquels le texte paru sur Internet avait été soumis à un juriste. Invoquant la liberté d'expression, M. Bachmann a affirmé que ces propos ne seront retirés que si la justice l'ordonne. (ats)

Ton opinion