États-Unis: L'auteur du polar était un vrai tueur
Actualisé

États-UnisL'auteur du polar était un vrai tueur

Alaric Hunt, emprisonné depuis 25 ans pour le meurtre d'une jeune femme, a bluffé le jury d'un grand concours littéraire.

par
saz
Alaric Hunt a été condamné à une peine de prison à vie.

Alaric Hunt a été condamné à une peine de prison à vie.

Alaric Hunt avait seulement 19 ans quand il a tué Joyce Austin, une étudiante de 23 ans. Aidé par son frère et dans le but de commettre un vol, il avait mis le feu à plusieurs appartements d'un campus universitaire en Caroline du Sud. Hunt, qui a été condamné à la prison à vie pour ses actes, a aujourd'hui 44 ans. Loin de se contenter de la monotonie carcérale, il s'est reconverti en écrivain de polars à succès.

The Private Eye Writers of America, qui prime chaque année le meilleur polar à leur être envoyé par des auteurs inconnus, a récompensé le détenu avec un chèque de 10'000 dollars (9'000 francs) et les louanges du jury, révèle le «New York Times».

Roman gagnant

Le jury a été frappé par le réalisme et l'authenticité de «Cuts Through Bones» (traduit: «Couper à travers les os»), le roman à glacer le sang d'Aleric Hunt qui a été publié en 2013. L'histoire retrace les parcours de Rachel Vasquez et Clayton Guthrie, deux détectives privés qui enquêtent sur le meurtre d'une étudiante.

Amour pour la littérature

Hunt se serait passionné pour la littérature pendant son séjour en prison grâce à la bibliothèque carcérale, où il travaille désormais. Il s'est découvert un goût prononcé pour les œuvres de Hemingway et la science fiction.

Pas le même crime

Au moment de le primer, le jury de The Private Eye Writers of America ne savait pas que Hunt faisait face à une vie en prison. La maison d'édition qui publie le livre, Minotaur, assure que le polar n'a rien à voir avec le crime pour lequel Hunt a été emprisonné.

Ton opinion