Football: L'auteur du tacle assassin suspendu jusqu'au 23 novembre
Actualisé

FootballL'auteur du tacle assassin suspendu jusqu'au 23 novembre

Le joueur du Standard de Liège Axel Witsel, auteur d'un tacle qui a brisé la jambe du Polonais Marcin Wasilewski (Anderlecht) dimanche, a été suspendu jusqu'au 23 novembre.

La défense de l'international belge de 20 ans avait demandé que soit jugée «l'intervention de Witsel et non ses conséquences».

Dimanche, à la 25e minute du «clasico» (1-1) entre Anderlecht, leader du championnat, et le Standard, champion en titre, l'international polonais Marcin Wasilewski, avait eu la jambe droite spectaculairement brisée (fracture ouverte tibia/péroné) à la suite d'une intervention brutale de Witsel.

«J'accepterai d'être sanctionné mais ceux qui me connaissent savent que je n'ai pas blessé délibérément. Dès que possible, je compte me rendre à l'hôpital pour m'excuser personnellement auprès de Wasilewski», a expliqué Witsel après avoir comparu devant le comité sportif.

Marcin Wasilewski, 29 ans, sera absent des terrains durant un an, selon son club, et devrait être opéré fin de semaine. Cette affaire déchaîne les passions entre les supporters des deux clubs phares du royaume. Axel Witsel, élu meilleur joueur du championnat en 2008, a même reçu des menaces de mort et son domicile a été placé sous surveillance policière. Une vingtaine de policiers étaient présents mardi à la Fédération pour éviter tout débordement. (ats)

Ton opinion