Lausanne: L'automate à vin séduit les Suisses
Actualisé

LausanneL'automate à vin séduit les Suisses

Provins a placé 87 distributeurs automatiques de vin en Suisse en un an.

par
Giuseppe Melillo

Un distributeur automatique, une carte à puce, un retrait. Une opération toute simple répétée quasi quotidiennement par tout un chacun, sauf qu'ici, dans le bar Ceviche, à Washington, on y retire... des verres de vin. Pour déguster, il suffit d'acquérir une carte et de la créditer du montant de son choix.

Si les Etats-Unis découvrent les distributeurs automatiques de la société italienne Enomatic, ceux-ci ont déjà conquis les restaurateurs suisses. En un an, la société Provins, distributeur exclusif pour la Suisse, a installé 87 distributeurs coûtant de 7000 à 15 000 fr. pièce.

«Nous projetons de placer 500 appareils d'ici à cinq ans», confie Jean-François Fasola, chez Provins. Le restaurateur peut étoffer ainsi le choix des vins au verre et faire aussi des économies. Une bouteille ouverte tient en effet vingt jours dans la machine sans altération grâce à un gaz qui empêche l'oxydation du nectar.

Les jeunes et les conducteurs apprécient les distributeurs, car ils peuvent goûter le vin en petites doses d'un tiers de décilitre avant de tirer un décilitre ou un demi-décilitre.

Ton opinion