Hockey sur glace: L'autre miracle sur glace
Actualisé

Hockey sur glaceL'autre miracle sur glace

La Suisse affrontera les Slovènes, mercredi. Elle devra redoubler d'attention: ils ne sont plus à une surprise près.

par
Robin Carrel
Stockholm
Excellents débuts de la Suisse aux Mondiaux. Mais le coach Sean Simpson devra se méfier de la Slovénie mercredi.

Excellents débuts de la Suisse aux Mondiaux. Mais le coach Sean Simpson devra se méfier de la Slovénie mercredi.

Deux millions d'habitants, 1600 joueurs de hockey, à peine 100 pros et... 6 patinoires couvertes. Malgré ces chiffres dérisoires, la formation de Matjaz Kopitar veut se faire une place dans l'élite. En février 2014, elle disputera même les JO de Sotchi, après avoir barré la route au Danemark, à la Biélorussie et à l'Ukraine dans le tournoi de qualification. «C'est exceptionnel, jubile Ivo Jan, ex-international passé par Ambri en 2008. Personne n'y croyait, mais tout a fonctionné et notre gardien était imbattable. C'est notre miracle sur glace», s'enflamme le nouveau consultant TV, en comparant cette épopée à celle des jeunes Américains qui étaient venus à bout de la grande Russie aux Jeux de Lake Placid en 1980.

Malgré ces succès – auxquels il faut ajouter la Coupe Stanley 2012 remportée par Anze Kopitar, le fils de l'entraîneur, avec Los Angeles –, le quotidien n'est pas rose pour les hockeyeurs slovènes. «L'équipe nationale est notre seul rayon de soleil, assure le coach. Il n'y a qu'une formation pro au pays, c'est trop peu pour faire rêver nos jeunes.»

Son autre rejeton, Gasper, vient lui de boucler sa 1re saison professionnelle à Mora (D2 suédoise): «On n'a pas le meilleur championnat, mais pas mal d'éléments évoluent en Suède ou en Allemagne.» S'expatrier pour progresser, ce ne sont pas les jeunes Suisses qui conseilleront autre chose. «Nous méritons de faire partie des seize meilleures nations de la planète. Il est temps pour nous de le prouver sur la glace», promet l'ailier de 20 ans. Le point grappillé hier (2-3 ap), face au Danemark et ses trois joueurs de NHL, est un petit pas dans ce sens. Mais le chemin sera long

Ton opinion