Actualisé 26.10.2009 à 14:31

Blessure de Nicole Hosp

L'Autriche demande des parcours moins rapides

Le chef de l'équipe d'Autriche féminine de ski, Herbert Mandl, a réclamé lundi des parcours moins rapides pour limiter les risques de blessures.

Victime d'une déchirure des ligaments croisés du genou droit après 20 secondes de course, la Tyrolienne a été contrainte à tirer un trait sur sa saison de Coupe du monde et sur les Jeux olympiques de Vancouver (Can), en février 2010.

«Nous devons absolument contrôler la vitesse des parcours. Ainsi nous réduirons les risques de blessure pour les coureuses», a déclaré Herbert Mandl lors d'une conférence de presse à la clinique de Hochrum, près d'Innsbruck, où Nicole Hosp a été opérée samedi.

«Les entraîneurs croient pouvoir avantager leurs coureuses en dessinant des tracés rapides», a-t-il regretté, notant aussi que les skieuses évoluent sur des pistes plus difficiles qu'auparavant.

«Nous ne pouvons pas revenir en arrière au niveau du matériel. Les skis paraboliques ont été positifs pour la discipline, mais ils représentent des dangers pour les coureurs. Nous devons préparer le corps à ces dangers», a-t-il aussi souligné.

(si)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!