Motocylisme: L'avenir d'Aegerter menacé en Moto2
Actualisé

MotocylismeL'avenir d'Aegerter menacé en Moto2

L'homme qui devait reprendre le team allemand Kiefer, où évolue le pilote bernois, a laissé tomber l'affaire deux semaines après avoir donné son accord.

Dominique Aegerter fait face à de nouvelles incertitudes.

Dominique Aegerter fait face à de nouvelles incertitudes.

Keystone

Le Britannique David Pickworth n'a pas apporté à KTM - qui devait fournir les motos en 2018 - les garanties bancaires demandées. Cela a poussé le fabricant autrichien à annuler le contrat, a expliqué Aegerter à l'ats, confirmant diverses informations.

«J'ai appris la nouvelle cet après-midi et je panique un peu», a avoué le pilote bernois de 27 ans, actuellement à Macolin en cours de répétition pour sportifs d'élite. Aegerter ne sait pas ce qu'il adviendra de l'écurie Kiefer l'an prochain. Elle devait aligner deux machines en championnat du monde Moto2. L'Allemand Sandro Cortese était le deuxième pilote prévu. Les deux hommes devaient aller rencontrer David Pickworth à Vienne jeudi en compagnie de Robert Siegrist, le manager d'Aegerter. Mais le voyage a été annulé. «Cela ne fait aucun sens de prendre l'avion dans ces conditions», a dit le pilote bernois.

Un demi-million nécessaire

Un plan B va sans doute être réactivé. Celui-ci prévoir de financer la prochaine saison sur une base privée. «Il faudrait réunir un demi-million de francs», a expliqué Dominique Aegerter. Pour y arriver, le pilote ne serait pas payé, Robert Siegrist renonçant pour sa part aux provisions. Mais il n'est pas garanti que KTM sanctionnerait une telle construction. «On doit essayer», dixit Aegerter.

La vente du team Kiefer a été rendue nécessaire en raison du décès de l'un de ses deux propriétaires, Stefan Kiefer. Il a été victime d'une crise cardiaque fin octobre avant le Grand Prix de Malaisie. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion