Actualisé 14.10.2015 à 16:18

Genève

L'avenir des Fêtes se jouera dans les urnes

L'initiative qui demande une manifestation plus courte avec une offre culturelle développée a abouti. Les auteurs du texte se disent très confiants.

de
David Ramseyer
photo: Kein Anbieter

Les Fêtes de Genève pourraient connaître une véritable révolution dans quelques années: l'initiative populaire communale qui propose de les modifier en profondeur a abouti. Le conseil d'Etat a indiqué ce mercredi que le nombre minimum de signatures exigé, soit 4000, a largement été dépassé.

Le texte, lancé au printemps dernier par un comité citoyen qui se dit apolitique, exige que la durée des Fêtes et des pré-Fêtes passe de trois à une semaine. Il propose que la majorité des forains soient déplacés sur la Plaine de Plainpalais. L'initiative souhaite aussi une offre culturelle plus importante, qui mette en valeur les artistes locaux. Par contre, pas touche au grand feu d'artifice: il doit être maintenu, soulignent les initiants.

Ceux-ci dénoncent les nuisances sonores, visuelles, mais aussi les incivilités et la hausse de trafic motorisé que génèrerait la manifestation. A l'origine du texte, Jean Barth semble sûr de son coup: «Ça va passer, je n'ai pas beaucoup de doutes.» La date du scrutin en Ville de Genève n'est pas encore connue.

Les Fêtes de Genève ont été la cible de nombreuses critiques ces dernières années, notamment en raison des nuisances occasionnées autour de la Rade. Son concept est jugé vieillissant et peu convivial, en particulier pour les familles. Enfin, le prix des consommations et de la nourriture suscite le débat.

Revivez le feu d'artifice 2015 filmé par un drone

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!