Actualisé 07.06.2006 à 20:27

L'avenir du Lacustre en eaux troubles

Le restaurant restera très probablement fermé cet été. Une nouvelle année perdue en dépit des promesses du magistrat.

Bien qu'idéalement situé sur la rade, le Restaurant Le Lacustre est fermé depuis septembre 2004, et il risque de le rester encore longtemps. Une saison estivale de plus gâchée pour ce lieu unique. Prise dans les méandres politico-administratifs, la situation du restaurant devait être débloquée rapidement.

Le conseiller administratif Pierre Muller, lors de la séance du Conseil municipal du 10 avril, avait promis de s'occuper du dossier «directement après Pâques». Puis de préciser qu'il y aurait une ouverture de candidatures publiques et qu'il était déjà en possession d'une demi-douzaine de dossiers.

L'annonce de mise au concours est parue... hier dans la Tribune de Genève. Lors de cette même séance, le magistrat s'était avancé: «J'ai des propositions qui permettent d'exploiter Le Lacustre déjà cet été» et d'assurer que le restaurant soit ouvert d'une manière ou d'une autre pour les beaux jours.

Aujourd'hui, son directeur de département estime très peu probable que les Genevois puissent profiter du restaurant durant la belle saison: «ça ne risque pas d'être ouvert cet été.» Philippe Chevrier, le prestigieux chef, avait fait savoir, en début d'année, son vif intérêt pour l'endroit. «Je suis en train de monter mon dossier», nous a-t-il répété hier. Il a jusqu'au 30 juin pour le déposer à la gérance immobilière, soit neuf jours après le début de l'été.

Renaud Bournoud

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!