Votation cantonale: L'Avivo ne veut pas faire casquer les 18-25 ans

Actualisé

Votation cantonaleL'Avivo ne veut pas faire casquer les 18-25 ans

A la suite de leur succès dimanche, les initiants ont affirmé mardi qu'ils n'ont jamais voulu faire grimper le prix des abonnements TPG pour les jeunes de 18 à 25 ans.

par
Henri Della Casa

L'Association de défense des retraités (Avivo) n'a pas l'intention de créer une guerre entre aînés et jeunes de 18 à 25 ans. Au lendemain de l'acceptation par le peuple de l'initiative baissant le prix des billets et des abonnements TPG, ses signataires estiment que les 18-25 ans ne sont pas laissés pour compte. «Les catégories d'âge sont fixées dans le droit fédéral, rappelle Christian Grobet, président du comité d'initiative. Les cantons n'ont pas les prérogatives pour les modifier».

L'initiative ne supprimerait donc pas le coût d'abonnement junior pour les 18-25 ans (à 450 fr.), mais offrirait simplement un tarif avantageux pour les 6-18 ans (à 400 fr.). Or, les opposants, texte soumis au peuple à l'appui, réfutent cette lecture.

D'après le député PLR Daniel Zaugg, le texte de l'initiative sur lequel les Genevois ont voté était différent de celui qui a été signé. «Ne rien faire créerait un dangereux précédent et ouvrirait la voie à toutes les dérives», a-t-il affirmé à l'ats. Le libéral-radical pourrait recourir devant la justice.

L'Avivo attend de son côté du Conseil d'Etat qu'il promulgue la loi dans les deux mois...

Ton opinion